Plongeur.png
2.png

Le mot du Président

Notre Assemblée Générale du 13/10/2017

a réuni, une fois de plus, un grand nombre

d’adhérents. Leur présence est un signal de

confiance à l’équipe dirigeante et aux encadrants

qui font tout pour que le club fonctionne au mieux.

Cette soirée a été l’occasion pour moi de présenter le nouveau bungalow qui sera inauguré le 18 novembre. J’aurai tout loisir à ce moment-là de remercier toutes les petites mains qui ont permis son édifice.

Avant la clôture de cette AG, Marc Lemezo, Président du Codep 84, a vivement félicité nos nouveaux encadrants :

  • Guillaume Bernard (N4)

  • Valérie Peytier, Simon Gallardo et Laurent Scarponi (E1)

  • Lydie Coulon et Eric Monmont (MF1)

Il a ensuite remis la médaille de bronze de la FFESSM à Stéphane Borel, notre très actif responsable matériel.

André B

Rédacteurs : Valérie PEYTIER, Christian RAVAT, Véronique BONHOMME

"Il est revenu"

Certes, c’est le titre d’un film d’horreur actuellement à l’affiche mais au CSI, c’est avec bonheur que nous retrouvons Jacques MEYRIEUX alias Jack !!

Après plusieurs mois à l’étranger, il a accepté de présider de nouveau la commission technique. Il nous rappelle que les règles de sécurité en plongée doivent scrupuleusement être respectées et nous informe qu’Éric MONMONT l’assistera pour les plongées profondes et Nitrox, et Gérard ARDOIN pour l’organisation des formations.

Et c’est en son honneur que la majorité des encadrants s’est retrouvée.

L’occasion pour notre cher Président de partager des informations sur le nouveau décret concernant le certificat médical et pour rappeler la nécessaire lecture régulière du MFT et du code du sport.

Cette communauté : les plus vieux, les plus jeunes, les « en devenir », la section apnée, prend toujours beaucoup de plaisir à se retrouver autour de quelques fruits et d’un verre d’eau pour terminer la soirée. 

Marie-Christine

André_BRYSELBOUT.jpg
GVQ petite mésaventure un vendredi soir  

fin de l’entrainement, tout va bien après le rangement et les petites discussions...

je monte dans ma voiture, il fait nuit, le vent souffle et avant de partir je lis mes messages sur mon phone... à ne jamais faire !!!!

Je mets ma ceinture, démarre ma Lamborghini et fonce tel Fangio vers ma destinée...que la grille feermééééeee arrêta !!

Haaaa..surprise !! Je suis donc enfermée sur le parking de la piscine à 22h20...

Grand moment de solitude...Mais heureusement, j’ai 1 numéro … Paul !!!!

Il est...ouf là et va venir m’ouvrir...délivrééee….libéréee...

Merci Paul  tu m’as sauvé la vie.

Françoise

Notre sortie EPAVES à Cavalaire mérite bien un petit article… Au moment de savoir qui va l’écrire, ça devient plus compliqué. Les retraités n’ont pas le temps (ah bon ?), alors JE M’EN OCCUPE !

Que dire ?? Pleins de choses !! Météo parfaite et 3 plongées superbes. Momo (club l’Eperlan) est toujours aussi sympa et flatteur (toutes les plongeuses l’ont déjà entendu dire « Comment ça va ma chérie ? », n’est-ce pas ?)
Parlons plongée. Nous avons commencé par le sous-marin « le RUBIS », posé sur un fond de 40m. Tous partis avec un bloc 15 litres gonflé au NITROX (28%) et une « PONY » à 70%, nous avons pu parcourir toute l’épave pendant plus de 25 minutes avant d’amorcer la remontée. Le NITROX : c’est génial, je vous le recommande ! Nous avons fait un sec le samedi après-midi, et « le TOGO » mouillé à 61m le dimanche matin.
Petit bémol : certains on fait beaucoup plus de paliers que d’autres, ce qui est notamment lié à notre méconnaissance de l’utilisation des ordinateurs multi-gaz.

Côté anecdotes : le moment fort de ce week-end fût notre soirée RACLETTE où nous avons fait disjoncter 2 fois une partie du camping (ce qui a fait disjoncter notre poète, mais ça reste entre nous). Éric a endossé pour la toute 1ère fois le rôle de Directeur de Plongée. Du coup, j’ai brigué le poste de Directrice des Repas (LOL)!

Ce week-end fut un pur moment de bonheur. Notons que les anciens ont été très raisonnables, et que les jeunes tairont la sortie à la Rhumerie. La « relève-relou » est assurée.       

Lydie

Photo_page_1_journal_n°2.jpg
Photo_page_2_journal_n°2.jpg
Journal.png
Dans le numéro 275 de Subaqua
de nov-déc 2017,

le Dr Anna HENCKES, Présidente de la CMPN et médecin hyperbare nous parle des marbrures cutanées apparues après une plongée.

Il s’agit d’une coloration anormale de la peau sous forme de taches plus ou moins confluentes et ne s’effaçant pas à la pression du doigt, contrairement aux puces (petits boutons) ou aux moutons (plaques ressemblant à une poussée d’urticaire) qui sont des ADD de type 1, les moins graves. Lorsque les marbrures apparaissent après une plongée et qu’elles sont accompagnées de fatigue anormale, de vertiges ou de sensation de malaise, elles sont l’expression d’un ADD plus grave d’origine neurologique. Bien que les signes disparaissent le plus souvent avec le repos au bout de quelques heures, la prise en charge doit être celle d’un ADD de type 2, potentiellement grave. Je rappelle que toute suspicion d’ADD doit faire déclencher la chaine de secours et l’oxygénothérapie doit être débutée sans délai à 12-15l/min, accompagnée d’une hydratation par de l’eau plate. L’oxygénothérapie ne doit être stoppée en aucun cas, même en cas de disparition complète des signes. Seul le médecin hyperbare du caisson est compétent pour stopper l’oxygénothérapie.

Pour la CMPI.

Eric M.

CMPI Logo copy.jpg.png
Subaqua 275.jpg
Palanquee.jpg

Définition d’une palanquée :

Groupe de plongeurs qui effectuent une plongée ayant les mêmes caractéristiques de

DUREE, PROFONDEUR, et TRAJET.

Gonflage bouteille.png

Ils nous gonflent...

sem 46  du 13 au 19/11/2017

Marc Paquereau

J-P Hugues

sem 47  du 20 au 26/11/2017   

David Pesme

Fredréric Malbec 

sem 48  du 27/11 au 3/12/2017 

Alain Ramon 

Eric Monmont

sem 49  du 4 au 10/12/2017   

Inesco Sanz

bouton-retour.png